Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
Fil RSS
  • Accueil
  • Les PME-PMI face à la crise : entre réalité et optimisme

L'actualité en détail

Découvrez d'autres articles

Dynamique Entrepreneuriale est le magazine de référence des dirigeants et des créateurs...

décembre 2010

Internet semble aujourd’hui être entré dans les mœurs. On l’utilise pour tout et partout, tant dans...

juin 2010

                       ...

mars 2011

Les mots Facebook, Viadéo, Twitter sont forcément des termes que vous avez déjà rencontré au hasard...

avril 2010

Selon l'importance de ses effectifs, l'entreprise doit respecter un certain nombre d'obligations...

mai 2011

Le SMIC ne sera pas automatiquement revalorisé à compter du 1er juillet 2011, les prix à la...

juin 2011

Début mars, le président de la République a présenté de nouvelles mesures destinées à favoriser...

mars 2011

Dans une circulaire du 14 avril 2011, l’Association générale des institutions de retraite des...

avril 2011

Nouvel Angle vous propose des formations en vente, relation client et management des équipes.

octobre 2010

Avoir de bonnes ressources commerciales et marketing en temps de crise est crucial, mais trouver le...

mars 2010
Les PME-PMI face à la crise : entre réalité et optimisme

59 %. C’est le pourcentage de PME-PMI qui entrevoit une sortie de crise en 2010.

Attitude plutôt optimiste au vue de l’atmosphère générale plutôt austère. Les PME semblent tenir la barre et s’en sortent mieux que les grandes entreprises dans ce contexte socio-économique instable.

Les difficultés rencontrées sont pourtant nombreuses. Tout d’abord 79% de ces entreprises estiment que les conditions d’accès au crédit sont particulièrement difficiles et se sentent directement touchées par ce durcissement. Ceci entraîne une baisse des investissements, notamment dans le secteur tertiaire. Cependant cette baisse n’est pas aussi importante que prévue, car 56% des PME interrogées ne souhaite pas revoir leurs investissements à la baisse.

Les solutions pour parer à cette baisse d’activité ? Restructuration pour 62% d’entre elles, quand 43% souhaite opérer un changement de leur stratégie commerciale, et enfin, baisse des recrutements avec seulement 11% des PME qui souhaite recruter en 2010.

Les dirigeants restent pourtant optimiste et pense que le plus gros de la crise est derrière eux, même si 41% d’entre eux préfèrent rester prudent et pense qu’il faudra attendre fin 2010 pour en sortir.

*Enquête KPMG 2010