Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
Fil RSS
  • Accueil
  • Cotisations sociales : neutralisation des effets de seuil jusqu’au 31 décembre 2011

L'actualité en détail

Découvrez d'autres articles

Avoir de bonnes ressources commerciales et marketing en temps de crise est crucial, mais trouver le...

mars 2010

                ...

mai 2011

Publiée au Journal Officiel du jeudi 30 décembre 2010, la loi de finances 2011 impacte fortement...

janvier 2011

Quel est le délai moyen pour qu’un poste soit pourvu? Combien d’entretiens sont nécessaires?...

février 2011

Le XXIe siècle à vu naître une nouvelle norme, celle de la distance. Tout ce fait à distance...

avril 2010

Selon l'importance de ses effectifs, l'entreprise doit respecter un certain nombre d'obligations...

mars 2011

Pour relever le taux d’emploi des seniors, le gouvernement envisage d’exonérer de charges les...

juin 2010

Dans une circulaire du 14 avril 2011, l’Association générale des institutions de retraite des...

avril 2011

                       ...

février 2011

La prime « partage des profits », également surnommée prime « 1000 euros » ou prime « dividende »...

juin 2011
Cotisations sociales : neutralisation des effets de seuil jusqu’au 31 décembre 2011

Pour toutes entreprises, le franchissement des seuils de 10 et de 20 salariés a des impacts surle montant des cotisations sociales. Afin de limiter ces effets de seuil, la loi de modernisation de l’économie avait mis en place des dispositifs de neutralisation pendant 3 ans (2008, 2009 et 2010). La loi de finances 2011 les a prolongé jusqu’au 31 décembre 2011.

 

Dans un contexte économique encore assez incertain et afin de ne pas entraver la reprise économique dans les TPE/PME, la loi de finances pour 2011 (article 135) a reconduit les dispositifs de neutralisation des effets de seuil. Cette mesure concerne notamment :

 

  • la contribution supplémentaire au fonds national d’aide au logement (FNAL) : les entreprises qui dépassent pour la première fois en 2011 l’effectif de 20 salariés sont dispensées du versement de la contribution supplémentaire au FNAL, et ce pendant 3 ans. Ensuite, la contribution augmente de façon progressive : 0,10 % la 4ème année, 0,20 % la 5ème année et 0.30 % la 6ème année ;
  • la réduction Fillon : les entreprises franchissant le seuil de 19 salariés en 2011 continueront à bénéficier de l’allègement de 28,1% sur les cotisations patronales pour les salaires inférieurs à 1,6 SMIC. Cette mesure est applicable en 2011 et pendant les trois années suivantes, soit jusqu’en 2014 ;
  • la déduction forfaitaire de cotisations patronales applicable au titre de la loi TEPA : les entreprises dépassant pour la première fois le seuil de 20 salariés en 2011 continueront à bénéficier de la déduction forfaitaire de cotisations patronales sur les heures supplémentaires en 2012, 2013 et 2014 ;
  • les cotisations applicables aux contrats d’apprentissage : les entreprises atteignant pour la première fois 11 salariés en 2011 pourront continuer à bénéficier de l’exonération des cotisations patronales et salariales sur le salaire des apprentis (à l’exclusion des cotisations pour accidents du travail et maladies professionnelles). Pour vous aider à comprendre les implications pratiques de cette mesure, l’URSSAF fournit un exemple concret de cette mesure sur son site.

 

 

Pour en savoir plus :

 

 

 

À lire également :

 

 

             d'après notre partenaire Intelligence-RH