Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
Fil RSS
  • Accueil
  • Les PME-PMI face à la crise : entre réalité et optimisme

L'actualité en détail

Découvrez d'autres articles

Publiée au Journal Officiel du jeudi 30 décembre 2010, la loi de finances 2011 impacte fortement...

janvier 2011

Pour toutes entreprises, le franchissement des seuils de 10 et de 20 salariés a des impacts sur le ...

janvier 2011

Les assises de la simplification se sont tenues le 29 avril dernier à Bercy. A cette occasion, 80...

avril 2011

Selon l'importance de ses effectifs, l'entreprise doit respecter un certain nombre d'obligations...

mars 2011

Début mars, le président de la République a présenté de nouvelles mesures destinées à favoriser...

mars 2011

       ...

avril 2011

Longtemps réservé à une poignée de cabinets spécialisés, le recrutement par approche directe se «...

avril 2010

Avoir de bonnes ressources commerciales et marketing en temps de crise est crucial, mais trouver le...

mars 2010

Afin de continuer à découvrir la tendance du marché des ressources humaines, Service-rh.com a...

mai 2010

Issue de la loi n°2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail, la...

juin 2010
Les PME-PMI face à la crise : entre réalité et optimisme

59 %. C’est le pourcentage de PME-PMI qui entrevoit une sortie de crise en 2010.

Attitude plutôt optimiste au vue de l’atmosphère générale plutôt austère. Les PME semblent tenir la barre et s’en sortent mieux que les grandes entreprises dans ce contexte socio-économique instable.

Les difficultés rencontrées sont pourtant nombreuses. Tout d’abord 79% de ces entreprises estiment que les conditions d’accès au crédit sont particulièrement difficiles et se sentent directement touchées par ce durcissement. Ceci entraîne une baisse des investissements, notamment dans le secteur tertiaire. Cependant cette baisse n’est pas aussi importante que prévue, car 56% des PME interrogées ne souhaite pas revoir leurs investissements à la baisse.

Les solutions pour parer à cette baisse d’activité ? Restructuration pour 62% d’entre elles, quand 43% souhaite opérer un changement de leur stratégie commerciale, et enfin, baisse des recrutements avec seulement 11% des PME qui souhaite recruter en 2010.

Les dirigeants restent pourtant optimiste et pense que le plus gros de la crise est derrière eux, même si 41% d’entre eux préfèrent rester prudent et pense qu’il faudra attendre fin 2010 pour en sortir.

*Enquête KPMG 2010