Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
Fil RSS
  • Accueil
  • Vers une exonération de charges pour les entreprises qui embauchent des seniors ?

L'actualité en détail

Découvrez d'autres articles

Certaines entreprises doivent conclure un accord ou un plan d’action relatif à la prévention de la...

septembre 2011

Le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) vient...

janvier 2011

Selon l'importance de ses effectifs, l'entreprise doit respecter un certain nombre d'obligations...

mars 2011

Service-rh.com poursuit son tour de France des tendances RH et vous propose cette semaine un état...

mai 2010

       ...

avril 2011

                       ...

février 2011

Dynamique Entrepreneuriale est le magazine de référence des dirigeants et des créateurs...

décembre 2010

Longtemps réservé à une poignée de cabinets spécialisés, le recrutement par approche directe se «...

avril 2010

Publiée au Journal Officiel du jeudi 30 décembre 2010, la loi de finances 2011 impacte fortement...

janvier 2011

Aujourd’hui il existe de nouvelles techniques et méthodes de vente, des savoir-faire et des...

septembre 2010
Vers une exonération de charges pour les entreprises qui embauchent des seniors ?

Pour relever le taux d’emploi des seniors, le gouvernement envisage d’exonérer de charges les entreprises qui embaucheront des chômeurs de 60 ans et plus, et d’utiliser l’argent de la formation professionnelle pour financer le tutorat des jeunes par les seniors.

 

Dans un entretien accordé au Parisien/Aujourd’hui en France ce mardi 1er juin 2010, le secrétaire d’Etat à l’Emploi, Laurent Wauquiez, a dévoilé ses principales pistes pour relever le taux d’emploi des seniors.

 

Alors que le taux d’emploi des 60-64 ans n’est que de 17 % en France contre 30 % en moyenne en Europe, le prochain report de l’âge légal de départ à la retraite accroît l’urgence d’améliorer la situation des seniors.

 

Pour cela, le secrétaire d’Etat envisage tout d’abord d’abaisser le coût du travail des seniors en exonérant de charges les entreprises qui embauchent des chômeurs âgés. « Il faut arrêter de se voiler la face. Les entreprises n’embauchent pas des seniors parce qu’ils coûtent trop cher », précise M. Wauquiez.

 

C’est pourquoi,  il explique étudier avec Christine Lagarde et Eric Woerth la transposition du dispositif « zéro charges » visant à aider les très petites entreprises (TPE) à recruter, qui aurait permis « 1 million d’embauches dans les petites entreprises ». « L’idée serait de permettre aux entreprises qui embauchent des chômeurs âgés d’être exonérées de charges », précise-t-il.

 

De la même manière, pour encourager les entreprises à conserver les seniors déjà en poste, le secrétaire d’Etat estime qu’il est nécessaire de « développer le tutorat ». Ce dispositif créer du lien entre les générations : « un senior forme un jeune et l’on crée ainsi de l’emploi pour les deux », explique M. Wauquiez.

 

A ce titre, ce dernier regrette que le dispositif ne concerne aujourd’hui que 200.000 personnes et estime qu’il faut aller plus loin. Dans ce cadre, le gouvernement réfléchit « au moyen d’améliorer le mécanisme permettant d’utiliser l’argent de la formation professionnelle pour compléter le salaire du tuteur ».

 par Stéphane Bonnegent (en partenariat avec Intelligence-RH)